fbpx

Mais d’où vient la braderie de Lille ?

Retournons au XIIe siècle où le mot braderie n’avait même pas encore été évoqué mais plutôt une « Franche foire » médiévale. Les premières traces écrites remontent à 1127 dans les récits du chroniqueur Galbert de Bruges. Cette « Franche foire » attire les commerçants de toute l’Europe et se tenait après l’Assomption sur la place du marché (place du Général-de-Gaule et place du Théâtre). 

Place du théâtre en 1800

Elle a été connue sous plusieurs noms : Foire de Lille, Franche foire, fêtes aux loques. Mais au XIVsiècle, une fois sous la domination Française, son importance a largement diminué. L’origine du mot braderie remonte à 1446 quand deux marchands de volailles, décident de s’installer pour vendre des harengs et poulets rôties et en flamand rôtisserie se dit « braaden ».

Ce n’est que plus tard que les domestiques obtiennent l’autorisation de faire « braderie ou rôtisserie au-devant de leur maison » afin d’y vendre les objets inutilisés de leurs maîtres et récupérer l’argent de leurs ventes pour eux. Cependant, ils devaient être de retour au réveil de leurs maîtres pour les servir (c’est pourquoi les objets étaient bradés pour les vendre plus rapidement). La date à retenir est 1523, date où la braderie est fixée au 30 août et dure 7 jours.

Nous voilà au XIXe siècle où l’esprit de braderie commence à disparaître et les commerçants se mettent à vendre de la marchandise neuve. En 1863, la Compagnie des chemins de fer du Nord met en place les trains « de plaisir » qui effectuent Paris – Lille.

Et du coup pourquoi les moules frites ?

Bon différentes sources disent que les moules sont apparus avant les frites ou bien l’inverse, on va dire que c’est un peu comme la poule et l’œuf on ne sait pas qui est arrivé en premier ahah. En tout cas on sait que les frites font leur apparition à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle (miaaaam on attendu si longtemps pour en manger). On raconte qu’on a commencé à manger des moules suite à des épidémies touchant les volailles traditionnellement mangées lors de la Braderie.

Les restaurants se lancent alors dans un défi : celui qui a le plus gros tas de coquilles vide devant son resto. Le premier tas de moules daterait de 1904. 

tas de coquille vide de moules

Et aujourd’hui ?

Rassurez-vous je ne vais pas tout vous expliquer, je pense que vous en savez tout autant que nous ! Juste quelques petites infos :

  • La braderie s’étend sur plus de cent kilomètres de trottoir et comporte plus de 10 000 exposants.
  • Il y a entre 2 millions et 3 millions de visiteurs.
  • On y trouve pleins d’animation et on fait beaucoup la fête.
  • Lille se transforme en une géante brocante durant un week-end (le premier de septembre).

Mais en attendant la braderie, on peut venir chez brad’way pour chiner et faire comme d’habitude de bonnes affaires !!

À lire aussi:

Tentez de gagner un bon d'achat de 15 euros à dépenser chez Brad'way